cm.mpmn-digital.com
Nouvelles recettes

Caltabos à la Costi

Caltabos à la Costi



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.


J'ai volé la recette de mon mari : P et je la posterai. Je m'en fous des caltabos, mais cette année, il l'a fait différemment que d'habitude et cela s'est avéré absolument délicieux. La recette vaut la peine d'être essayée!

  • 1kg de porc haché
  • 200 g de lard de porc
  • une tasse de riz
  • 2 carottes
  • 3 oignons
  • côtelettes de porc plus épaisses
  • 2 cuillères à soupe de ketchup
  • sel
  • poivre
  • thym
  • Feuilles de laurier
  • bretzels pour servir

5

Bucataras Diane

Chefs sensationnels

Mots clés: caltabos a la ribs, caltabos, noël, recettes de noël, intestins de porc, recettes traditionnelles roumaines, recettes roumaines, menu de noël, recettes de vacances, porc, recette de caltabos, caltabosi, saucisses maison, recettes de saucisses maison

Portions : 6

Temps de préparation: plus de 120 minutes

MÉTHODE DE PRÉPARATION DE LA RECETTE Caltabos à prix coûtant :

Mettez les tapis dans de l'eau froide avec du vinaigre. Hacher la viande avec le bacon. Nous nettoyons et mettons la carotte sur la grande râpe. Nous nettoyons et hachons grossièrement l'oignon. Lavez le riz et égouttez-le. Mélanger l'oignon, la carotte, la viande et la viande dans un bol et mélanger. Ajouter le riz et le ketchup dilués avec de l'eau et mélanger. Nous assortissons le goût du sel, du poivre et du thym. Nous remplissons les tapis avec la composition de viande et les attachons aux extrémités. Placer les caltabos dans une casserole, couvrir d'eau, mettre les feuilles de laurier et laisser mijoter environ une heure. Lorsque les caltabos sont cuits, ajoutez-les dans la casserole de bretzel et laissez-les bouillir pendant un moment. Nous sortons les caltabos et les égouttons. Bon appétit!

Sites de conseils

1

Les bretzels bouillis dans du jus de caltabosi sont particulièrement savoureux.

2

Avant de les mettre à bouillir, les caltabos doivent être piqués d'un endroit à l'autre.


Recette de caltabos (cartabos). Traditions de Noël

Notre fête principale, Noël, rassemble les âmes et réduit les distances entre les gens, rappelle à la maison ceux qui sont partis, pour réunir les familles et rend ceux qui se sentent ancrés dans un avenir meilleur et ensemble, annulant toute ombre du passé. Encore une fois, comme chaque année, la Nativité calme les flots et offre un potentiel état de grâce dans lequel chacun peut renaître. Une renaissance avec plus d'innocence, pour aller au-delà du bien et du mal, et avec plus de compassion, afin que chacun puisse humaniser sans feinte son environnement et semer le capitalisme sauvage et aride. Malheureusement, le consumérisme et le kitsch s'efforcent et parviennent souvent à étouffer l'atmosphère de Noël, à couper ses racines et à pervertir son message. De ce fait, il serait bon de rappeler à ceux qui, en se polissant, se sont sur-inscrits, durant cette période, dans la course des “a had” qu'à Noël, on célèbre la naissance de Jésus, naissance pas dans un palais mais dans un mangeoire à moutons. Une mangeoire à moutons ! Quelle charge symbolique ! Cette crèche envoie un message si fort que vous le sentez dit directement devant vous. Ce message oblige le corps à baisser un peu la tête et donne à l'âme la liberté, la joie. Par conséquent, j'espère qu'à Noël, vous avez tout d'abord de la joie dans votre âme.

Comme le récit à la maison ne correspond pas à celui de la foire, il semble que pour moi, ce que je cuisine ne corresponde pas à ce que j'écris, alors après un tour, je me vois face au sujet dans l'assiette, à savoir le caltaboş. recette Caltabos présente de nombreuses variantes, d'une maison à l'autre, en termes de combinaisons, d'odeurs et de technique, mais toutes les recettes visent à capitaliser sur les organes du porc, organes qui, en plus, sont les mêmes, quelle que soit la zone d'origine du porc. Qu'ils mettent tout ou selon la coutume locale, une partie du foie, du cœur, du bacon, de la viande maigre, de la rate, des rognons, du poumon, qu'ils mettent du riz ou non, du sang et des oignons, qu'ils hachent chez le boucher ou qu'ils mettent tous dans la machine, les caltaboş ou les cartabos, ou comme en Olténie, les nattes, ont leur place réservée sur n'importe quelle table de Noël. En fait, dans les temps anciens, cette saucisse maison s'appelait aussi le sac de Noël. Avec le tambour et le lépreux, il forme le triplet qui complète la juste capitalisation du porc abattu par Ignat.

Nécessaire pour la recette des caltabos

  • entrailles & # 8211 1 pièce foie, 1 pièce poumon (vieux), 2 pièces rate, cœur & # 8211 soit 1,5-2 kg
  • 500 gr de viande grasse panée
  • 2 oignons
  • 150-200 gr de riz
  • côtelettes de porc épaisses
  • sel, poivre, piment de la Jamaïque, coriandre, muscade, marjolaine (au goût)

1. Faire bouillir les organes et les viandes grasses dans de l'eau avec un peu de sel, de poivre, de coriandre et de feuilles de laurier, pendant environ une heure, pour que ce soit bien cuit. Nous les sortons et les laissons refroidir. Après refroidissement, nous les coupons en petits cubes avec un couteau. Celui qui préfère, peut les hacher en voiture. Les nattes salées (si nous les avons du commerce) sont laissées dans l'eau froide pour se dissoudre et dessaler.

2. Lavez le riz et faites-le bouillir pendant 2-3 minutes pour le garder ferme et ne pas trop gonfler. Hacher finement l'oignon et le tempérer brièvement. Mélanger le hachis avec le riz, l'oignon durci. Ajoutez du sel, une cuillère à soupe de poivre fraîchement moulu, une cuillère à soupe de coriandre moulue, 6-7 graines de piment de la Jamaïque écrasées dans un mortier, une poudre de muscade. Chacun peut choisir les épices qu'il veut. N'utilisez pas d'épices déjà moulues qui ont peu de valeur car elles ont perdu leur saveur et leur goût avec le temps. Ajouter 2 cuillères à soupe du jus dans lequel les organes ont été bouillis et bien mélanger. Laissez le goût mûrir pendant 20-30 minutes.

3. Remplissez les tapis, sans surcharger la composition, et attachez-les avec de la ficelle aux extrémités. Une fois les nattes remplies, on les pique avec une aiguille, sur la plupart des côtés, pour permettre aux caltabos de perdre l'air à l'intérieur et de ne pas casser la natte. Mettez les caltabos dans la marmite avec le jus restant de l'ébullition des organes et faites-les cuire pendant 15-20 minutes. En faisant bouillir, le tapis va resserrer et renforcer le caltaboş.

4. Retirez le caltaboş dans un plateau et laissez-le refroidir. On peut mettre un broyeur plus lourd dessus, appuyer un peu dessus. Nous le laissons passer une nuit dessus et le lendemain, il est juste à manger. Le caltaboş peut être fumé et ainsi il se conserve plus longtemps ou il peut être frit un peu (donc entier, dans la natte) et mis dans la garniture de saindoux. Il se mange très bien avec de la moutarde, du jute ou du raifort.


Ingrédients nécessaires pour caltaboş

  • 2,5 kilogrammes d'abats de porc (foie, rognons, rate, cœur)
  • 250 grammes de porc gras
  • 700 grammes d'oignons blancs
  • une grande tasse de riz
  • 4 feuilles de laurier
  • une tête d'ail nettoyée
  • une cuillère râpée de muscade moulue
  • une cuillère à soupe de piment de la Jamaïque râpé
  • 100 grammes de saindoux
  • joues de porc bien lavées
  • sel
  • poivre noir moulu
  • une cuillère à soupe de grains de poivre

Filet de porc en sauce

La viande fraîche (de préférence de la nuque) est passée dans le hachoir, avec le foie et les deux oignons. Ajouter le riz lavé, saler et poivrer au goût à la viande hachée et bien mélanger. Cette composition remplit l'intestin du porc, qui a été lié à une extrémité (autre que l'odeur spécifique de la viande). Après avoir mis toute la composition, l'intestin est connecté à l'autre extrémité et placé dans un récipient de taille appropriée, avec suffisamment d'eau pour le couvrir. Mettez la pâte de tomate, les grains de poivre, le piment de la Jamaïque et les feuilles de laurier dans l'eau. Faire bouillir à feu doux.

Après ébullition, placez le plat au four, où il est laissé pendant 10 minutes. Ensuite, le caltaboş est portionné et servi chaud avec le jus dans lequel il a bouilli et avec la polenta, séparément.


Caltabos aux côtelettes de porc - Recette transylvanienne comme à la maison maman

Avec l'arrivée de Noël, les cuisiniers commencent à préparer la cuisine traditionnelle roumaine et à montrer à quel point ils sont compétents. Les mères et les grands-mères prépareront, sarmale, caltabos, lebar.

Ingrédient:

  1. Organes de porc, foie, reins, poumons
  2. Maté pour caltabos
  3. Porc gras & # 8211 500 grammes
  4. Saindoux de jumari
  5. Une tasse de riz
  6. Une cuillère à soupe de paprika doux
  7. Oignons - 3 pièces
  8. sel
  9. Poivre
  10. Thym.

Préparation & # 8211 Caltabos de Transylvanie avec côtelettes de porc

Lavez très bien tous les organes, dans plusieurs eaux, jusqu'à ce que l'eau en ressorte propre et nettoie les organes de toute saleté. Les reins doivent être coupés en deux et nettoyés de la peau, après quoi tous les organes sont bouillis, puis laissés à refroidir.

Pendant ce temps, préparez le porc, coupez-le en petits morceaux, mettez-le sur le feu et préparez les bonnes et savoureuses coquilles Saint-Jacques roumaines comme à la maison. Le saindoux doit être conservé et utilisé pour la cuisson. Coupez les trois oignons et faites-les revenir dans le saindoux du jumari, puis laissez refroidir l'oignon et le jumari.

Faites bouillir une tasse de riz dans deux tasses d'eau avec un peu de sel jusqu'à ce que toute l'eau soit absorbée, puis laissez-la refroidir.

Mélangez les organes avec du riz, des oignons, du saindoux et des coquilles Saint-Jacques, ajoutez du sel et du poivre au goût ou toutes autres épices que vous aimez.

Après avoir lavé les tapis jusqu'à ce qu'ils ressortent propres, remplissez-les de la composition de caltabos, et si elle est cassée quelque part, cousez bien. Les tapis sont également cousus aux extrémités afin que la composition n'en sorte pas.

Un peu plus longtemps et les caltabos sont prêts, tout ce qui était dur est passé, et maintenant vient la partie la plus facile, faire bouillir de l'eau avec beaucoup d'eau pour couvrir les caltabos. Lorsque l'eau bout et bout, ajoutez les caltabos et laissez bouillir.

Les Caltabosii sont bouillis un par un, un par un. Lorsque le caltabos gonfle, piquez-le avec un cure-dent, pour que la graisse en sorte et ne craque pas. Si le caltabos gonfle plusieurs fois, ça pique à chaque fois, sinon vous risquez de casser.

Faire bouillir à feu doux pendant environ 45 minutes, jusqu'à ce qu'il soit bien bouilli, puis retirer de l'eau. La recette est prête et vous pouvez servir des caltabos, aussi bien froids que chauds.


1. Les épices seront finement moulues, combinées au goût.

2. Tout le matériel est passé à travers le broyeur, avec un tamis avec de petits trous,


accompagné d'environ 300 g d'oignon finement haché et préalablement durci avec une cuillère à soupe de saindoux ou 2 cuillères à soupe de beurre (jusqu'à ce que l'eau qui en sort tombe et devienne brillante, sans brunir).

3. Au hachis, ajoutez une cuillère à café de poivre râpé, 1/2 cuillère à café de piment de la Jamaïque, une cuillère à café de sucre (facultatif), 2-3 clous de girofle bien moulus dans une noix ou une cuillère à café de muscade râpée à travers une râpe à petits trous, coriandre ou baies de genièvre moulues, graines et feuilles de thym, au choix, au goût. Qui veut multiplier la composition, peut ajouter environ 100 g de riz bouilli avec 1/2 l d'eau bouillante à feu doux (le grain absorbera complètement l'eau, lorsqu'il sera bouilli et restera entier).

4. Au hachis, ajoutez 100-200 ml de soupe riche en matières grasses, de la casserole dans laquelle la tête de porc a été bouillie, en mélangeant bien le tout, pour avoir la consistance d'une pâte et en assortissant le goût avec du sel fin.


À l'aide de l'esprit ou à travers le déchiqueteur, sur lequel le tube pour saucisses a été monté, les intestins sont remplis de caltabosi, attachés aux deux extrémités avec une fine ficelle.

5. Quand tous les caltabos sont prêts, mettez-les dans de l'eau chaude ou de la soupe (qui a bouilli) et, sans les faire bouillir, gardez-les ainsi pendant 50-60 minutes, puis retirez-les avec la passoire à macaroni, en les piquant en place avec une grosse aiguille, laissez sortir l'air, pour qu'il ne craque pas et laissez-les passer quelques minutes dans de l'eau froide, puis asseyez-vous sur l'assiette.
Il se consomme chaud ou froid. Si vous le souhaitez, vous pouvez faire frire un peu des deux côtés avant de manger chaud avec de la polenta ou de la purée de pommes de terre.


Caltabos et saignements

Voici une autre recette envoyée à notre concours par Corina Doldoran : Caltabos et Sangerete. Participez avec vos recettes de vacances ici.

Ingrédients
organes : poumons, foie, cœur, rate, reins
3 oignons hachés à la machine, durcis dans 1 cuillère à soupe de saindoux jusqu'à ce qu'ils deviennent des pâtes, sans brunir du tout
sel, poivre, ail
au choix, piment de la Jamaïque ou coriandre moulue, muscade
tapis de porc plus larges, bien nettoyés (ou achetés) ou membranes artificielles pour boucherie
Pour la saignée, en plus : lard moelleux (comme celui du goitre)
sang frais récolté à partir de porc et de riz.
Méthode de préparation
Faire bouillir, sans sel ajouté, la tête, le foie, les reins, la bandoulière, les poumons, le cœur, la rate, la langue, les souris et un morceau de lard mou.
Laisser bouillir jusqu'à ce que la viande soit suffisamment cuite. Retirez ensuite les organes et la viande à l'aide d'une passoire et laissez refroidir.
Commencez à hacher la viande et les organes cuits au hachoir, assaisonnez avec du sel, du poivre, de l'ail au goût.
Remplissez des nattes de porc bien lavées (pour n'avoir aucune odeur) ou des nattes achetées qui ont été conservées dans de l'eau tiède pour se réhydrater avec ces compositions et nouez les extrémités avec de la ficelle, puis rassemblez en forme de cercle. Faites bouillir les caltabos et les taches de sang pendant environ 30 à 40 minutes dans l'eau dans laquelle ils ont fait bouillir les organes, à feu doux. Retirer délicatement sur une surface plane et laisser refroidir complètement.
Il est recommandé de les consommer dans un court laps de temps, car ils ne peuvent pas être conservés longtemps.
Bon appétit !


Caltaboși & # 8211 Chișca de Bucovina. Recette simple, comme nos grands-parents l'ont fait

Chisca de Bucovine est une bonne sœur des caltabos, qui en Olténie s'appellent mal "matz - matze" et chisca signifie finalement à peu près la même chose dans certaines langues slaves, sauf que cela ne nous sonne pas mal. La différence entre la chisca et les caltabos est qu'elle contient également du riz dans sa composition.

Alors que Noël frappe à la porte, vous ne pouvez pas dire que vous n'aviez pas de recettes sous la main

Mettons-nous au travail. J'ai mis la tête de cochon (coupée en 4), les organes (foie, poumons, rognons, cœur et rate) et quelques morceaux de viande et de lard dans un grand chaudron, avec du sel, quelques grains de poivre, quelques oignons et du persil

Après qu'ils aient bouilli, je les ai sortis et les ai laissés refroidir.

Dans l'eau dans laquelle on fait bouillir les organes, le riz est bouilli, chacun met ce qu'il pense, j'ai mis un peu plus d'un demi-kilo sur les organes d'un cochon.

Après qu'ils aient refroidi, je les ai mis dans le hachoir à viande, j'ai ajusté le sel et le poivre, j'ai également mis le riz bouilli et refroidi.

J'ai bien mélangé tout ça, normalement le boyau est fait dans le gros intestin mais ceux-ci sont plus difficiles à nettoyer et plus moches donc j'ai rempli les mêmes boyaux que pour les saucisses.

Je les ai attachés à chaque extrémité et mis à bouillir, il faut le faire bouillir à feu doux et avant cela il faut le piquer d'un endroit à l'autre avec un cure-dent pour qu'il ne craque pas lorsqu'il est bouilli. Après ébullition

10 minutes. Je l'ai sorti sur un fond en bois

J'ai mis un autre fond sur le dessus et un pot sur le dessus pour le presser.

Une fois refroidi, on le mange selon les préférences, moi avec du pain et de la moutarde, ma grand-mère par exemple le préfère frit dans une poêle avec de la polenta, ça me semble une combinaison que je ne peux pas essayer

La plupart d'entre eux j'ai congelé, c'est beaucoup mieux bouilli en kiosque après l'avoir décongelé que si je l'avais congelé déjà bouilli.

Une alternative saine et très savoureuse aux saucisses injectées de saleté et d'eau commerciale.


Recettes de vacances : Caltabos

Les femmes au foyer n'oublient pas les fameux Caltabos pour le repas de fête. Voici une délicieuse recette.

Ingrédients

1 foie de porc, 1 cœur de porc, 2 poumons de porc, 1 kg de viande maigre, 2 tasses de riz, 2 cuillères à café de thym, 4 oignons, feuilles de laurier, sel et poivre au goût, maté du gros intestin

Mode de préparation :
La viande est coupée en morceaux et bouillie avec le foie, le cœur et les poumons dans de l'eau légèrement salée.
Hacher finement l'oignon et le faire revenir dans un peu d'huile. Faire bouillir le riz dans de l'eau avec un peu de sel.
Lorsque la viande et les organes sont cuits, ils sont passés dans un hachoir. Les pâtes résultantes sont mélangées avec des oignons et du riz bouilli et salées et poivrées au goût.
La composition résultante est mise en mat et nouée aux extrémités.
Le caltabos résultant est bouilli pendant environ 1 heure dans de l'eau légèrement salée dans laquelle 5-6 feuilles de laurier sont ajoutées.
Afin de ne pas fissurer les tapis, ils peuvent être imposés avec un cure-dent d'un endroit à l'autre.
Servir tel quel ou frit, avec des cornichons.
Bon appétit!


Vidéo: Caltabosi Traditionali de Casa